LA LUNE EST BLEUE

 

Comédie en 3 actes et 1 prologue de HUGH HERBERT

Adaptation française de JEAN BERNARD-LUC

 



Théâtre Michel

 

Création :

29 janvier 1955

Au Théâtre Michel

Direction : Mlle Parisys

Mise en scène :

Jacques CHARON

Décors :

François GANEAU

 

 


Prologue :

Sur la terrasse de l’Empire State Building, à New York.

Les 3 actes : dans un grand studio d’architecte.

La pièce a poursuivi sa carrière avec la même distribution au La Bruyère et aux Variétés dépassant 500 représentations.


Théâtre des Variétés

Son site actuel

Jacques CHARON

Evelyne GABRIELLI

 

Résumé :

Un jeune et sympathique architecte Don Gresham qu’exaspère une tumultueuse fiancée, Cynthia, fait une cour discrète et tendre à une jeune ingénue figurante de TV, Patty O’Neill, rencontrée au sommet du célèbre gratte-ciel. Le père de Cynthia, David Slater, séduisant quadragénaire, s’ intéresse aussi aux 20 ans en fleur de Patty, gentiment amorale. David ne cherche qu’à tuer une soirée, agréablement. Patty, à la vivre inhabituellement. Après avoir joué avec le feu, elle acceptera les promesses de mariage du jeune architecte.

 

 

Jacques DACQMINE


Micheline GARY

Distribution :

Patty………...Évelyne GABRIELLI

David………Jacques DACQMINE

Don Gresham….....Gérard SETY

Cynthia………...Micheline GARY

Sergent O’Neill........... GUERVIL

Gérard SETY


Mlle PARISYS


 

La critique unanime :

L’adaptation de Jean Bernard-Luc est meilleure et plus brillante que la pièce américaine, que son adaptation de Londres et que le film

( Thomas Curtiss, New York Herald )

Le dialogue est charmant, il pétille comme feu de bois, il scintille comme de beaux cailloux du Rhin. Le succès va à toutes les répliques qui font rire ou sourire

( Robert KEMP, LE MONDE )

Très agréable dialogue. Jean Bernard-Luc réussit à faire oublier le film qui rendit son titre célèbre. La "série bleue" a pris un très bon départ

( Jean SERGE, PARIS-PRESSE )

 

De l’excellent boulevard parisien

( Les Deux Jumelles, LE CANARD ENCHAINE )

 

Adaptation très adroite de Jean Bernard-Luc. Pièce charmante destinée à faire une brillante carrière

( Gabriel MARCEL, NOUVELLES LITTERAIRES )


 

 

 

 

 

 

 

Empire State

Building

 

 

 

 

 

 


Je gage que cette pièce brillera de longs soirs, elle s’écoute avec plaisir grâce à la légèreté et au style enlevé de Jean Bernard-Luc

( G.JOLY, L'AURORE )

Allez voir cette lune bleue : l’adaptation de Jean Bernard-Luc est tout à fait réussie. Dialogues nerveux, prestes, vivants, spirituelles répliques

( Jean DARS )

On sort du théâtre Michel euphorique , optimiste, plein de bons sentiments

( Christine GARNIER

AUX ECOUTES )

Petite comédie spirituelle et vive d’esprit français XVIIIème siècle.

( Marcel THIÉBAUT, JOURNAL DE GENEVE )

La Lune est bleue illuminera longtemps les nuits du Michel . Pièce délicieuse dont le mérite revient d’abord à Jean Bernard-Luc qui a su envelopper un sujet mince de tant de charme, de finesse

( M. F. )

Charmante comédie, légère, alerte, pétillante. Tout est dans le dialogue et dans le dessin des personnages

( Jean GUIGNEBERT, LIBERATION )

Travail excellent de

Jean Bernard-Luc

( Guy VERDOT )

 

 


EMAIL